Accueil / A la une / Alhousseiny Makanéra et PapaKoly Kourouma en précampagne?

Alhousseiny Makanéra et PapaKoly Kourouma en précampagne?

En séjour dans la région forestière, l’ancien ministre de la communication et Papa Koly Kourouma ancien ministre de l’énergie tiennent des meeting politiques en prélude aux élections communales. Ce vendredi 22 octobre, ils ont décliné leur programme.

« Nous avons une intervention de 18h à 20h à la radio Zali FM, demain nous avons une conférence débat avec les citoyens de N’Zérékoré sur les fondamentaux des accords du 12 octobre 2016 et les enjeux des élections locales. Lundi nous seront reçu de façon grandiose à Macenta. Nous sommes déjà en pré campagne » confirme t-il.

 

Seulement voilà, des rumeurs disent que Makanera a fui la capitale guinéenne depuis que Alpha Condé a renoué avec Cellou Dalein. Faux retorque ce dernier.

 

« (Rire) je crois que ça c’est mal connaître Makanéra. Ce qui est sûr, je serais à Conakry dans 72h. Je suis venu assister au sacrifice du 40ème jours de l’oncle de Papa Koly Kourouma » déclare Makanera.

 

Désormais dit, le pouvoir de Alpha Condé est à conjuguer au passé.

 

« Mais vous savez qu’on a pas de problème avec Alpha Condé. On conjugue son pouvoir au passé. Nous nous discutons de l’avenir. Par ce que le vrai changement, c’est pas utiliser toute son énergie pour s’attaquer au passé mais c’est construire l’avenir » entonne t-il.

Le président du parti Front National pour le Developpement reitère sa solidarité envers le président de l’UFDG.

« Ce qui est important, c’est que notre solidarité, notre soutient envers le chef de file de l’opposition, est infaillible. Nous demandons de le soutenir et de resserrer les rangs derrière lui comme des édifices plombés. Ce que Cellou et Alpha se sont et que Alpha a affirmé publiquement, et pour le moment il continue dans cette lancée. Sauf ceux qui n’aiment pas la Guinée. Mais tous ceux qui aime la Guinée vont le soutenir dans ça. Il dit qu’il est prêt à laisser les partis politiques évoluer librement, il est prêt à faire la bonne gouvernance, il est prêt pour qu’il ait des élections transparentes, que personne ne sera inquiété pour ses opinions. Quand quelqu’un est prêt pour tout ça, pourquoi le combattre? s’interroge Makanéra Kaké.

à voir aussi

Congrès du SLECG version Sy Savané: Louis M’bemba Soumah lance des piques

Les travaux du 6ème congrès national du SLECG version Souleymane Sy Savané ont été lancés …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*