Accueil / A la une / Les partis UFR, BL et PEDN critiquent l’accord politique: « la vérité est ailleurs » dit Alhousseiny Makanéra

Les partis UFR, BL et PEDN critiquent l’accord politique: « la vérité est ailleurs » dit Alhousseiny Makanéra

Le président du parti front national pour le développement dit savoir pourquoi autant de critiques sont faites contre l’accord politique global du 12 octobre. Alhousseiny Makanera Kaké déclare que les partis UFR, PEDN et BL veulent revendiquer les places de 3ème et 4ème force politique de la Guinée.

Il déclare que l’acharnement de l’UFR contre l’accord politique est dû au fait qu’elle n’a pas signé.

« Ce qui est surprenant dans le cas de l’UFR, nous étions dans la salle et j’ai participé. Tous les points que nous avons discutés, l’UFR était d’accord avec nous jusqu’à la dernière minute quand il était question de savoir quels sont ceux qui doivent signer. L’UFR a demandé à signer par ce qu’elle représente la 3ème force politique de Guinée. Et la délégation de l’opposition a dit que si l’UFR signe, elle doit signer au compte de la mouvance. Donc le fait que l’UFR n’a pas eu de place pour signer, c’est pourquoi l’UFR s’est levé contre l’accord. Je pense que c’est être maladroit. L’UFR devait se lever contre le fait que l’UFR n’a pas signé et non contre l’accord. Les autres partis qui parlent aujourd’hui, je pense que la vérité est ailleurs. La vérité c’est que chacun pense être la 3ème ou la 4ème force politique du pays. Mais aucun parmi ses partis n’ose assumer. Allons aux élections, les conditions de transparence nous avons négociés. La possibilité pour tous les guinéens de choisir ceux qui doivent les commander. Nous l’avons discuté, c’est obtenu. Pourquoi alors s’opposer si réellement on est pour » soutient Alhousseiny Makanera Kaké.

Les partis Bloc Libéral et le parti de l’Espoir pour le Developpement  National ont quittél’opposition Républicaine. L’ancien Ministre de la communication soutient que l’opposition ne s’en est porté que mieux.

« Je voudrais vous dire d’abord que l’opposition Républicaine se porte très bien. Je voudrais vous dire est un état d’esprit et non un individu. Ce qui est clair aujourd’hui, c’est que nous avons obtenus en 3 mois ce que l’opposition a été incapable d’obtenir pendant plus de 5 ans.  C’est grâce à l’unité d’action non seulement des responsables mais aussi de la population autour de cette opposition. L’opposition est une plate forme de concertation et d’unité d’action. Lorsque vous décidez de quelques chose, si vous n’êtes plus sur la même longueur d’onde, il n’est plus question que vous continuez à travailler ensemble. Mais ce qui est évident, je pense que tous les guinéens ont intérêt aujourd’hui à maintenir cette dynamique qui a été enclenchée depuis la rencontre de Cellou Dalein Diallo et Alpha Condé » clame t-il.

 

 

à voir aussi

Assassinat de Aïssatou Boiro: le gouverneur de Kankan connait-il la vérité?

Le procès sur l’assassinat de dame Aïssatou Boiro se poursuit devant le tribunal criminel de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*