Accueil / A la une / Plus de71 guinéens fusillés en 1971 à Kindia: »il a été exécuté autant de guinéens que l’âge de Houphouët Boigny » dit Sidiiba Keïta

Plus de71 guinéens fusillés en 1971 à Kindia: »il a été exécuté autant de guinéens que l’âge de Houphouët Boigny » dit Sidiiba Keïta

Le 18 octobre 1971, 18 octobre 2016, cela fait 45 jours pour jours, que plus de 71 guinéens sont fusillés à Kindia par le régime de Sékou Touré. A l’occasion de cette date anniversaire, les parents des victimes réunis en association réclament vérité et réconciliation mais aussi la réhabilitation de leurs proches tués. Le président de cette association Sidikiba Keïta est revenu sur quelques faits.

« S’était l’anniversaire du président Houphouet Boigny. Il a été conseillé au président Sékou Touré de faire des sacrifices humains. Il a été exécuté, passé par des armes ce jour autant de guinéens que l’âge de Houphouet Boigny. C’est pour sa que nous appelons tous nos compatriotes à faire acte de prière à la mémoire de ceux qui ont disparu. A avoir une pensée pieuse pour ceux qui sont morts ce jour là.

Ce n’est par hasard que Ebola est survenu en Guinée et dans les 3 pays qui ont enregistré des crimes contre des hommes. La Guinée, la Sierre Leone, le Libéria tout le monde connais l’histoire.

Des épisodes de ces années ont encore des effets sur nous aujourd’hui ».

La démarche de la réhabilitation

« Nous sommes dans une démarche de réhabilitation. Nous ne sommes pas entrain d’être dans une logique de poursuivre les bourreaux par ce que la plus part sont morts. Nous sommes dans une démarche qui amènerait les guinéens à se réconcilier avec leur histoire, à mettre à la place où ils méritent, les martyrs de notre pays. Ceux qui sont morts au Camp Boiro, aimaient trop la Guinée.

Le Camp Boiro entache la mémoire de la Guinée. Il faut absolument que nous creusions cet abcès pour aller de l’avant. Pour le pont 8 novembre, on peut abattre un pont, mais on ne peut pas abattre la mémoire d’un peuple ».

 

 

 

à voir aussi

Congrès du SLECG version Sy Savané: Louis M’bemba Soumah lance des piques

Les travaux du 6ème congrès national du SLECG version Souleymane Sy Savané ont été lancés …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*