Accueil / A la une / La colère des pèlerins guinéens sur le pont de l’aéroport: ils réclament leurs bagages

La colère des pèlerins guinéens sur le pont de l’aéroport: ils réclament leurs bagages

Les pèlerins guinéens ont pris d’assaut ce samedi 8 octobre, le pont de l’aéroport international Gbessia. Ils étaient des dizaines à venir manifester leur colère.

Depuis leur retour, plusieurs d’entre eux ne sont toujours pas entré en possession de leur bagage. Ils ont donc décidé de se faire entendre.

Aboubacar Camara un des pèlerins est revenu dans le 15ème convoi. Depuis 5 jours, il arpente les allées de l’aéroport international, dans l’espoir d’entré en possession de ses bagages. Mais en vain. On lui a informé que ses bagage ont été embarqué dans un bateau.

« On nous dit que nos bagages sont dans des bateaux. C’est insupportable, les gens doivent rentrer à des centaines de kilomètres de Conakry. Nous ne pouvons pas attendre nos bagages alors que le bateau n’a même pas bougé de la Mecque. Et ils feront un mois 20 jours » dit-il.

La route est longue, Aboubacar Camara rentre à Siguiri. Il accuse la ligue islamique d’avoir favorisé des commerçants au détriment des pèlerins.

« D’habitude, tous les pèlerins viennent avec leur bagage. On ne peut pas comprendre qu’on embarque les bagages des commerçants et qu’on laisse les bagage des pèlerins. Ils ont fait de l’affairisme dans le transport des bagages. Il y a des personnes qui ont embarqués 13 bagages ici. Nous avons nos habits dans nos bagages. Comment faire? » s’indigne ce pèlerin.

A l’aller comme au retour, les difficultés sont les mêmes lance t-il.

« Depuis le début du Hadj on est entrain de souffrir. On revient aussi, c’est la même souffrance » lance Aboubacar Camara.

Des policiers et des gendarmes ont été déployé sur place, pour apaiser la tension.

à voir aussi

Les familles des 4 soldats guinéens tués à Kidal ont reçu une indemnité de 632 millions GNF

Les familles des 4 soldats guinéens tués à Kidal au Mali, ont reçu chacune une …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*