dimanche 23 septembre 2018
Accueil / A la une / 10ème jour du dialogue: pas d’accord sur l’indemnisation des victimes de pillages 2013

10ème jour du dialogue: pas d’accord sur l’indemnisation des victimes de pillages 2013

Le dialogue politique a amorcé son 10ème jour. Plusieurs avancées ont été enregistré à cet effet. Les acteurs politiques ont revisité les accords politiques passés. Certains points relatifs à l’accès équitable des partis aux médias publics, l’indemnisation des victimes de pillage de 2013 et la neutralité des services publics dans les affaires politiques ont été discutés.

L’opposition exige aussi la neutralité des administrateurs territoriaux dans les affaires politiques. Elle exige aussi le libre accès de tous les partis politiques, aux médias d’Etat.

« Il y a un effort important à fournir pour que les médias de service public, s’ouvrent aux partis politiques d’opposition. Par ce que ce ne sont pas des médias du gouvernement. Il doivent être accecible à tous les usagers de la communication » déclare Aboubacar Sylla porte parole de l’opposition.

Il critique aussi l’inertie de la justice dans la poursuite des auteurs et commanditaires des violences survenus lors des manifestations de rue.

« Plus de 57 jeunes ont perdu la vie lors de tir à balle réelle. Nous avons toujours demandé à ce que les enquêtes soient diligentée par le gouvernement afin que les coupables soient identifiés et traduit devant les tribunaux » dit-il.

Par contre, les acteurs politiques de la mouvance et de l’opposition ne sont pas parvenus à un accord sur l’indemnisation des victimes de pillages survenus en 2013.

La mouvance représentée par le secrétaire administratif du RPG arc en ciel dit que cette tâche revient à la justice.

« L’indemnisation ne peut se faire que par la justice. On ne peut pas indemniser quelqu’un si on ne sais pas qui doit être indemnisé? Qui doit le faire? Et comment on doit le faire? » tranche Lansana Komara.

Le dialogue se poursuivra ce  lundi 10 octobre dans la salle des actes du palais du peuple.

à voir aussi

Affaire Cheick Touré : communiqué du parquet du tribunal de Kaloum

Suite à la déclaration de Monsieur Cheick TOURE, secrétaire général du syndicat du Port Autonome …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*