Accueil / A la une / CAN Madagascar 2017 : le Syli cadet complète la liste des huit qualifiés

CAN Madagascar 2017 : le Syli cadet complète la liste des huit qualifiés

Exempté du tour préliminaire et tombeur du Maroc au tour suivant, le Syli cadet s’est qualifié, dimanche, pour la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) réservée aux joueurs de moins de 17 ans (U-17), qui se jouera à Madagascar en 2017.

Initialement prévu ce dimanche 3 septembre à Conakry, le match a été reporté le lendemain, donc hier lundi, en raison de l’arrivée du trio arbitral, qui a raté son vol à destination de Conakry.

Vainqueurs à Dakar (1-0), les poulains du coach Souleymane Camara, ont concédé le nul, dimanche au stade du 28 septembre de Conakry devant les Lionceaux du Sénégal (1-1).

A la demi-heure de jeu, les Guinéens ont obtenu un pénalty mais le tir du capitaine du Syli cadet, Sékou Camara, sera repoussé par le gardien des Lionceaux Arouna Samba (30’).

Huit minutes plus tard, les visiteurs trouveront le fond des filets par Bamba Dieng (38’).

A la reprise, un cafouillage sera enregistré dans le camp sénégalais provoquant un arrêt du match. A l’origine, les guinéens ont suspecté la présence d’un talisman dans les buts des visiteurs. Il a fallu l’intervention des forces de l’ordre pour calmer les esprits.

Dans le temps additionnel, Sékou Camara, celui qui avait raté le pénalty, se reprendra de la plus belle manière en transformant un coup franc direct des 25m (1- 1).

Victorieux sur l’ensemble des deux rencontres (2-1), les cadets guinéens complètent la liste des qualifiés devant se rendre à la Grande île. Ce sont entre autres l’Angola, le Cameroun, le Congo, le Ghana, le Mali, le Niger et enfin le Madagascar (pays-hôte).

Lors de la dernière CAN au Niger, la Guinée a terminée à la troisième place, après une qualification héroïque.

GUINEENEWS

à voir aussi

Les familles des 4 soldats guinéens tués à Kidal ont reçu une indemnité de 632 millions GNF

Les familles des 4 soldats guinéens tués à Kidal au Mali, ont reçu chacune une …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*