Accueil / Non classé / Damaro Camara salue le consensus autour du fichier électoral

Damaro Camara salue le consensus autour du fichier électoral

La 5ème journée du dialogue, le porte-parole de la majorité, Amadou Damaro Camara, a expliqué le consensus qui a été trouvé ce mercredi 28 septembre.

« Aujourd’hui, nous sommes le 28 septembre. Pour la jeune génération que vous êtes, le 28 septembre, c’est ce qui s’est passé au stade du 28 septembre, il y a sept ans. Pourtant, le 28 septembre, c’est aussi le jour où le peuple de Guinée a coupé le cordon avec le colon. Donc, c’est une date à deux significations. Une date, qui est glorieuse et l’autre, qui est malheureuse. C’est pour cela, non seulement pour ceux qui ont donné leur vie pour l’indépendance et ceux qui ont perdu leur vie pour l’avènement de la démocratie, le président du cadre de dialogue a demandé qu’une minute de silence soit observée à la mémoire des martyrs guinéens.

La journée d’aujourd’hui s’est terminée sur un consensus. Aujourd’hui, nous avons rediscuté du fichier électoral. La conclusion est qu’il y a des choses à corriger dans le fichier et pour établir la confiance, nous avons demandé à la CENI, en association avec le comité de suivi qui sera établi, de recruter un cabinet international pour auditer le fichier. Le résultat de cet audit va être destiné à la CENI, qui va l’utiliser pour corriger le fichier en vue de la révision ordinaire d’octobre 2017 mais aussi, le comité de suivi est l’un des destinataires du rapport final du cabinet, qui sera recruté. Nous espérons, qu’à la suite de cela, en octobre 2017, la CENI doit pouvoir sortir un fichier consensuel, je remarque partout dans le monde, il n’y a pas de fichier parfait. Il peut y avoir un fichier consensuel. En fin 2017, il y aura un fichier qui va tenir compte des recommandations de ce cabinet pour que els élections à venir avec moins de contestation, dans un environnement plus apaisé et empreint de confiance mutuelle.

à voir aussi

Les familles des 4 soldats guinéens tués à Kidal ont reçu une indemnité de 632 millions GNF

Les familles des 4 soldats guinéens tués à Kidal au Mali, ont reçu chacune une …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*