Accueil / Non classé / L’UE débloque 175 millions d’euros pour lutter contre le réchauffement climatique en Guinée

L’UE débloque 175 millions d’euros pour lutter contre le réchauffement climatique en Guinée

Le réchauffement climatique au menu d’une rencontre ce vendredi à Coléah. L’Union Européenne  entend appuyer la Guinée dans cette lutte. Le chef de la délégation de l’UE en Guinée Gerardus GIELEN, annonce une subvention de 175 millions d’euros. Ces fondS serviront à  réhabiliter des centrales hydroélectriques et à l’interconnexion avec la Guinée Bissau, le Sénégal, le Mali.

Selon l’ambassadeur de l’UE, les pays développés doivent majoritairement contribuer à la lutte contre le réchauffement climatique .

« Nous avons des financements assez importants qui ont été mis en place et qui sont en cours d’exécution pour le secteur de l’énergie électrique. Il y a des investissements de la Banque Européenne d’investissement pour l’interconnexion avec la Guinée Bissau, le Sénégal, le Mali, il y a des postes de transformation en Guinée, la réhabilitation de plusieurs centrales hydroélectriques existantes pour une meilleure capacité de production. Tout cela contribuera à une meilleure utilisation du potentiel hydroélectrique dont dispose la Guinée. Au total on parle d’un financement de 175 millions d’euros pour la Guinée à travers la banque Européenne d’Investissement », a t-il dit.

La protection de l’environnement demeure donc une priorité pour l’Union européenne a déclaré Gérardus Gielen. Mais cela ne peut se fire, sans l’engagement de tous insiste le diplomate.

« On peut en même temps penser à l’environnement et que ça soit rentable sur le plan économique et financier. C’est une priorité pour l’Union Européenne de travailler avec la Guinée dans le domaine de l’assainissement, la gestion des déchets. Il y a un potentiel, si on arrive à mieux trier les déchets, il y a des éléments qu’on peut utiliser pour générer de l’électricité ou encore dans la transformation des compostes pour enrichir les sols guinéens et augmenter la production agricole » dit-il.

La Guinée un pays stratégique puisse que les pays de la région ouest africaine y prennent leur source. Il invite donc les guinéens à une prise de conscience.

« C’est un pas important. La Guinée a une grande responsabilité considérant que tous les grands fleuves de l’Afrique l’Ouest ont leur source ici . La semaine européenne de la diplomatie climatique 2016 symbolise la volonté de rester attentif à cette problématique majeure qui est le changement climatique ».

 L’’accord universel signé à Paris lors de la COP21 suggère à tous les pays du monde de maintenir  la température mondiale bien en dessous de 2 degrés Celsius et de mener des efforts encore plus poussés pour limiter l’augmentation de la température à 1,5 degré Celsius au-dessus. A ce jour, 55 pays ont ratifié l’accord. Ces diplômates européens falicitent les autorités guinéennes qui sont disent-il sur le point de ratifié l’accord.Ils souhaitent aussi que tous les pays signataires de l’accord le ratifie avant la COP 22 au Maroc en novembre prochain.

 

à voir aussi

Mohamed Salah élu Footballeur Africain BBC de l’année 2017

Après un nombre record de votes, la star de Liverpool Mohamed Salah a devancé le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*