Accueil / A la une / Date du 18 décembre: « ça peut ne pas être la dernière » dit Faya Milimono

Date du 18 décembre: « ça peut ne pas être la dernière » dit Faya Milimono

Le chronogramme des élections communales déroulé par la CENI n’a pas fini de faire parler de lui. Les leaders politiques de l’opposition ne comprennent pas que l’institution ignore leurs propositions.

Le président du parti bloc libéral doute fort que cette date soit respectée.

« Ce n’est pas la première fois. On sait aussi que ça peut ne pas être la dernière fois. Avant cette date, il y a eu une rencontre où la CENI a obtenu l’aval des partis politiques pour le report des élections en octobre pour que les élections des quartiers soient couplées aux élections municipales » dit amèrement Faya Milimono.

Le choc pour le leader du BL, c’est que malgré ce report, les élections locales ne feront pas parties.

« La date d’octobre n’est plus tenable. On nous dit aussi qu’à la nouvelle date, les élections des conseils de district et de quartier ne feront pas partie » clame t-il.

Faya Millimono regrette qu’il  y ait chaque année des élections en Guinée.

« Ceci est très grave, nous sommes un pays très pauvre qui est très mal gouverné. Avoir des élections tous les ans, c’est comme un tremblement de terre tous les ans. Il faut qu’on soit sérieux dans ce pays, il faut qu’on comprenne que le peuple soufre. On ne peut pas combattre la pauvreté par les élections » regrette t-il.

Il invite donc les autorités à finir avec le processus électoral.

à voir aussi

Manifestent dans plusieurs quartiers de Conakry ce lundi

Des parents d’élèves ont pris d’assaut les rues du quartier Bonfi, dans la commune de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*