Accueil / A la une / Une adolescente de 14 ans kidnapée, séquestrée puis violée

Une adolescente de 14 ans kidnapée, séquestrée puis violée

Les faits se sont passés à dans la préfecture de Labé précisément dans le quartier Konkola. Le mercredi 31 Août, une adolescente de 14 ans a été kidnappée et séquestrée  par 3 jeunes, alors qu’elle tentait de rejoindre le domicile familial. Ce n’est que 3 jours après sa disparition, qu’elle a été retrouvée aux mains de ses ravisseurs qui la retenait dans une cour.

Lors de sa séquestration, la victime du nom de Mariama Sadio Diallo a été à tour de rôle violée par ces ravisseurs.

La victime explique: « je partais chez une amie à ma maman après une dispute avec ma maman. Pour que celle-ci plaide en ma faveur auprès de ma maman. Sur le chemin, les jeunes m’ont appelé mais je ne suis pas allée. Quand je revenait ce soir là vers 19 heures, ils m’attendaient. Ils m’ont attaquée et m’ont traîné jusque dans leur cour. Aux environs de  22 heures, j’ai  essayé de m’échapper mais l’un d’entre eux m’a retenue de nouveau et ils m’ont dit que c’est dans leur chambre que je vais passer la nuit. J’ai plaidé, supplié mais ils ont refusé. C’est ainsi que vers 00 heure que les deux autres sont partis et m’ont laissée avec Ousmane qui m’a violée le premier  jour  »

Et d’ajouter : « Le lendemain après avoir passé toute la journée avec Ousmane et ses deux amis, la nuit comme ils étaient seuls dans la cour, les deux autres ont profité pour me violée a leur tour malgré mes cris. C’est au troisième  jour que ma famille a pu me retrouver vers 21 heures après trois jours de recherche ».

C’est au 3ème jour des recherches, que la famille de la victime a pu la retrouvée par l’intermédiaire de ses amies explique le frère de la victime.

« Une de ses amies nous a fait savoir qu’elles sont tout le temps menacées par des jeunes de cette cour particulièrement Ousmane. C’est ainsi que nous avons pénétré dans la cour et nous avons trouvé ma jeune sœur qui était reconnaissable en dépit de la fumée de la drogue qui s’y dégageait. Le lendemain, nous l’avons amenée à l’hôpital régional de Labé. Et après consultation, les médecins nous ont confirmé qu’il y a eu bel et bien viol sur ma sœur » explique ce dernier.

Le nommé Ousmane et un de ses complices ont reconnu les faits. Ils ont été mis aux arrêts et seraient détenus à la sûreté urbaine de Labé en attendant d’être déférés à la prison civile de Labé. Le  troisième reste  introuvable.

Aïssatou D Baldé

 

à voir aussi

Mohamed Salah élu Footballeur Africain BBC de l’année 2017

Après un nombre record de votes, la star de Liverpool Mohamed Salah a devancé le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*