Accueil / A la une / Rencontre Alpha-Cellou: François Bourouno sceptique

Rencontre Alpha-Cellou: François Bourouno sceptique

Au lendemain de la rencontre entre le président et chef de file de l’opposition, les réactions ne se font pas attendre. D’un côté, ceux ui fondent de l’espoir sur cette rencontre et les sceptiques.

Au sein du parti PEDN (parti de l’espoir pour le développement), Faya François Bourouno se veut réaliste. Pour lui ces engagement ne constituent une nouveauté.

« C’est du déjà entendu. Autrement dit, nous n’avons entendu que des discours. Nous n’avons pas vu des actes. Au lieu de tomber dans le triomphalisme, nous devons l’évaluer sur les actes. De 2012 à 2014, il recevait régulièrement les acteurs politiques mais c’était les mêmes promesses » dit-il.

Le porte parole du PEDN se dit très déçu après cette rencontre. Pour lui, les questions essentielles n’ont pas été discutées.

« je constate que certaines questions essentielles ont été omises. La question électorale. Le PEDN est d’accord qu’il n’appartient pas au Chef de l’Etat de proposer un calendrier électoral, mais il aurait pu prendre une position forte allant dans le sens de la tenue des élections. Concernant le volet économique, réduire la TVA, c’est bien mais cette décision est beaucoup conjoncturelle par apport au choc affectant l’économie. Donc, au lieu de réduire la TVA, le gouvernement doit mener des réformes plus fortes, qui doivent soutenir notre monnaie par rapport aux devises » lance François Bourouno.

Il insiste aussi sur la libération des détenus politiues. Selon lui, cela pourrait constituer un geste d’apaisement fort et salutaire.

« la Guinée a beaucoup de prisonniers politiques en ce moment. Les actes du président de la république doivent aller dans le sens de la libération des prisonniers politiques, y compris Fatou Badiar, AOB et tant d’autres. Ce geste fort, s’il est pris, pourrait concourir à la décrispation du climat politique ».

En attendant,  que les engagements soient mis en oeuvre, le PEDN se réserve d’applaudir ou de sauter de joie.

à voir aussi

Mines: la Guinée dément les allégations d’abandon des poursuites contre BSGR

Conakry, le 14 Décembre 2017 – Le Gouvernement de la République de Guinée dément formellement les …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*