Accueil / A la une / JOURNÉE MONDIALE DE L’AIDE HUMANITAIRE

JOURNÉE MONDIALE DE L’AIDE HUMANITAIRE

Aujourd’hui, 130 millions de personnes ne doivent leur survie qu’à l’aide humanitaire – un nombre encore jamais atteint. Si elles étaient regroupées, ces personnes dans le besoin formeraient la dixième nation du monde en termes de population.

Pour autant qu’ils soient impressionnants, ces chiffres ne reflètent qu’un aspect de la réalité et derrière les statistiques se cachent des individus, des familles et des communautés dont les vies ont été détruites. Il s’agit de gens ordinaires : des enfants, des femmes et des hommes, obligés quotidiennement faire des choix impossibles. Ce sont des parents qui doivent choisir entre acheter de la nourriture ou des médicaments pour leurs enfants; des enfants qui doivent choisir entre aller à l’école ou travailler pour aider leurs familles; des familles qui doivent choisir entre rester chez elles et vivre sous les bombardements ou prendre le risque de s’échapper par la mer.

Les solutions aux crises qui ont plongé ces personnes dans des situations extrêmement difficiles ne sont ni simples, ni rapides. Mais nous pouvons tous agir – aujourd’hui, et chaque jour. Nous pouvons faire preuve de compassion, nous pouvons protester contre l’injustice, et nous pouvons nous employer à changer les choses.

Chaque année, la Journée mondiale de l’aide humanitaire nous rappelle qu’il faut agir pour alléger les souffrances d’autrui. C’est également l’occasion de rendre hommage aux agents de l’aide humanitaire et aux bénévoles qui travaillent en première ligne. Je tiens à saluer ces femmes et ces hommes dévoués qui bravent le danger pour aider ceux qui encourent des dangers encore plus grands.

Aujourd’hui, j’engage chacun à s’inscrire sur le site de la campagne « The World You’d Rather » des Nations Unies. Elle ne se limite pas à sensibiliser le public ou à susciter l’empathie : elle vise également à collecter de l’argent pour le Fonds central pour les interventions d’urgence et à recevoir l’appui d’individus partout dans le monde, qui deviennent ainsi des Messagers de l’humanité. Il est nécessaire que chacun demande à sa société et à son gouvernement de mettre l’humanité au premier plan.

Il y a quelques mois, 9 000 participants se sont retrouvés à Istanbul à l’occasion du tout premier Sommet mondial sur l’action humanitaire. Des dirigeants venus du monde entier ont pris l’engagement de transformer les vies des victimes de conflits, de catastrophes naturelles et plongées dans une grande vulnérabilité. Ils ont adopté le Programme d’action pour l’humanité et fait la promesse de ne laisser personne de côté.

Cette promesse est au cœur des objectifs de développement durable. Mettant l’accent sur les droits de l’homme, la résilience et l’élimination de la pauvreté, les 17 objectifs mondiaux constituent un plan sur 15 ans pour réduire les besoins et la vulnérabilité et favoriser l’avènement d’un monde de paix, de dignité et de possibilités pour tous. Pour que cette aventure collective soit un succès, chacun doit jouer son rôle. Chacun d’entre nous peut influer sur le cours des choses. En cette Journée mondiale de l’aide humanitaire, unissons-nous au nom de l’humanité et montrons que nous ne pouvons laisser, et ne laisserons, personne de côté.

à voir aussi

Mohamed Salah élu Footballeur Africain BBC de l’année 2017

Après un nombre record de votes, la star de Liverpool Mohamed Salah a devancé le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*