Accueil / A la une / Mort du jeune à Bambéto: Cellou Dalein salue l’ouverture d’une enquête

Mort du jeune à Bambéto: Cellou Dalein salue l’ouverture d’une enquête

Le chef de file de l’opposition regrette les actes de violences exercé sur les militants de l’opposition mardi 16 Août après la marche des opposants. Cellou Dalein Diallo accuse la police de s’être acharné sur des manifestants qui rentraient paisiblement.

« il y a eu de la violence exercée sur des manifestants qui rentraient paisiblement chez eux. La police a dispersé des jeunes qui rentraient chez eux en disant que la marche c’est jusqu’à 15h.  La police s’est s’acharnée sur ces jeunes en jetant des gaz lacrymogènes et en utilisant les armes à feu comme ils ont l’habitude de le faire. Finalement, il y a eu un mort et un autre qui est entre la vie et la mort y compris plus de 20 blessés dont la plupart par balles. Certains ont quitté Wanindara, d’autres Sonfonia’’ regrette CDD.

Par ailleurs, il salue la promptitude des autorités policières et judiciaires à ouvrir une enquête sur cet assassinat.

« Cette fois-ci, il y a eu la volonté politique d’identifier ceux qui ont commis le crime. Il semble que M. Alpha Condé a exigé qu’on identifie le coupable, cela a été fait » se félicite t-il.

Cellou Dalein Diallo regrette cependant que les autres crimes restent impunis. C’est cela qui a occasionné les autres meurtre martèle CDD.

« Si Alpha Condé avait la même chose pour les autres morts, il n’y aurait pas tant de morts. Parce que c’est l’impunité qui encourage le crime, on l’a toujours dit ».

Le chef de file de l’opposition appel les militants de l’opposition au calme.

à voir aussi

Dansa Kourouma épinglé par l’UFDG pour « déclarations mensongères »

Dans une envolée digne d’un oiseau de mauvais augure, Dansa Kourouma s’est permis d’accuser à …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*