Accueil / Politique / Plainte contre Gaoual: Bantama Sow donne les raisons

Plainte contre Gaoual: Bantama Sow donne les raisons

L’ancien ministre Sanoussy Bantama Sow a expliqué ce mercredi 3 Août, pourquoi ils ont décidé de porter plainte contre Ousmane Gaoual. Selon ces explications, tout est parti de l’Assemblée génaral de l’UFDG, lors de laquelle Gaoual a dit ceci:  »  le samedi 13 juillet 2016, en s’exprimant devant une foule, au siège de l’UFDG à Hamdallaye, le député Ousmane Gaoual a déclaré : »les pyromanes de Guinée ont un visage et un nom. Pour l’instant, ceux qu’on peut identifier s’appellent Malick Sankon, Bantama Sow et Hady Barry. Ce sont ces trois qui financent les contres-manifestations pour semer les violences’’. Ousmane Gaoual poursuit : ‘’Ceux qui veulent soutenir Alpha Condé et sa tyrannie, choisissent un autre jour, un autre itinéraire pour s’exprimer. Le 4 août, si on les voit dans la rue, ils seront là pour déclencher ce qui ne s’arrêtera jamais, ça sera le carnage, parce qu’on ne pardonnera pas. Je rappelle à tous les militants de l’UFDG dès maintenant, il faut qu’on localise les parents de Bantama Sow, de Malick Sankon et de Hady Barry. Qu’on cherche leur famille à Conakry car, si un enfant est blessé, il faut qu’ils le paient dans leur propre chaire. Si on entend Malick Sankon dire qu’on a donné de l’argent pour que quelqu’un aille créer la violence, c’est parce que son père, sa mère et ses enfants sont à l’abri. Désormais, il faut qu’ils comprennent que quand ils déclencheront les violences, ils les payeront de leur propre chaire. Il faut que Bantama Sow sache qu’on ira jusqu’à Bantama dans son village à Mamou, pour chercher ses parents. S’il provoque la violence dans ce pays, quand on va enterrer nos morts, qu’il parte aussi à Mamou enterrer ses parents’’ dit-il.

A la suite de cela, ils ont décidé de porter plainte pour « menace de mort, diffamation, manœuvre et acte de nature à compromettre  la sécurité publique ou à occasionner des troubles politiques ou encore à jeter de discrédit sur les institutions constitutionnelles et leur fonctionnement« .

 

Et d’enchaîner: « Au nom du RPG Arc-en-ciel, de M. Malick Sankon, de M. Hady Barry et à mon nom Sanoussy Bantama Sow, nous informons l’opinion nationale et internationale que nous avons porté plainte contre honorable Ousmane Gaoual Diallo, lundi 1er août 2016. La plainte a été  reçue et enregistrée par le parquet du tribunal de Première Instance de Dixinn », lance Sanoussy Bantama Sow.

Un collectif d’avocats composé d’anciens bâtonniers comme Me Dinah Sampil et Me Mohamed Sampil,  Me Joissime Gbilimou, Me Antoine Pépé Lamah et Me Fodé Bangaly Condé a ét formé pour défendre Bantama et Cie.

à voir aussi

Les familles des 4 soldats guinéens tués à Kidal ont reçu une indemnité de 632 millions GNF

Les familles des 4 soldats guinéens tués à Kidal au Mali, ont reçu chacune une …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*