vendredi 14 décembre 2018
Accueil / Politique / Ousmane Gaoual en garde à vue: des accrochages entre des jeunes et les forces de l’ordre à Matam

Ousmane Gaoual en garde à vue: des accrochages entre des jeunes et les forces de l’ordre à Matam

Le député uninominal de Gaoual passé plusieurs auditions dans la soirée de mardi 2 Août. Ce mercredi 3 Août, il a été placé en garde à vue. Des jeunes venus lui témoigner leur solidarité au PM3 de Matam ont été violement dispersé par les force de maintient d’ordre.

Aux dires de autorités judiciaire, Ousmane Gaoual Diallo sera déféré devant les tribunaux à la demande du procureur général.

 

L’ancien ministre des guinéens de l’étranger, Sanoussy Bantama Sow sorti des locaux du PM3 de Matam, a été hué par des jeunes embusqués devant l’escadron.

 

C’est après qu’ils ont été dispersé à coup de gaz lacrymogène.

Ousmane Gaoual Diallo est poursuivi pour  offense au chef de l’Etat, menace de mort, etc.

Il risque entre 16 jours jusqu’à 5 ans de prison, selon le code pénal guinéen en vigueur.

Et 18 mois de prison ferme s’il est retenu coupable. Une peine qu’il avait écopée en sursis le jeudi 13 août 2015 au tribunal de Mafanco pour coup et blessures, menaces et injures publiques.

Mais l’immunité parlementaire du député n’a pas été levée même si, « l’immunité parlementaire ne veut pas dire impunité parlementaire », commente le juriste Mohamed Camara.

 

 

à voir aussi

Cellou Dalein dénonce le cynisme et la méchanceté du régime Condé

Tentative de marche avortée pour l’opposition républicaine ce jeudi 13 décembre. Les opposants ont une …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*