Accueil / ANNONCES / En Côte d’Ivoire, à Dimbokro, un homme a été condamné à 20 ans de prison ferme et à une amende de 500 000 francs CFA pour le vol d’un cabri.

En Côte d’Ivoire, à Dimbokro, un homme a été condamné à 20 ans de prison ferme et à une amende de 500 000 francs CFA pour le vol d’un cabri.

Digne des fables de La Fontaine, l’histoire pourrait s’intituler les « trois voleurs et les chèvres ». C’est le quotidien Fraternité matin qui rapporte ce fait divers. Le 19 juillet dernier, trois hommes dans un village proche de la ville de Dimbokro envisagent de voler du bétail. En pleine nuit, ils jettent leur dévolu sur trois cabris, mais un villageois les surprend et les contrarie dans leur projet.

Mal lui a pris. L’homme se fait tabasser, casser le bras et ligoter avant que les trois malfrats ne s’attaquent cette fois à une boutique du même village. Pendant leur forfait, ce sont des habitants qui les repèrent et leur donnent la chasse. Dans cette course-poursuite, un des complices perdra la vie, l’un sera arrêté et le dernier réussira à prendre la fuite, précise notre confrère de Fraternité matin.

Mais ce qui interpelle dans ce fait divers, c’est la peine infligée par le tribunal de Dimbokro au voleur arrêté : 500 000 francs CFA d’amende (plus de 750 euros) et surtout 20 ans de prison ferme. Une peine extrêmement lourde pour un vol de chèvre qui traduit, selon certains observateurs des prétoires, la volonté de faire des exemples pour dissuader les criminels en Côte d’Ivoire. Une condamnation qui laisse également perplexe sur la proportionnalité des peines dans le pays.

 

par rfi

 

par rfi

à voir aussi

Mines: la Guinée dément les allégations d’abandon des poursuites contre BSGR

Conakry, le 14 Décembre 2017 – Le Gouvernement de la République de Guinée dément formellement les …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*