Accueil / Economie / Économie : Intégration monétaire, le deuxième vice gouverneur de la BCRG s’exprime

Économie : Intégration monétaire, le deuxième vice gouverneur de la BCRG s’exprime

Dans une de nos précédentes dépêche (Intégration économique : La Guinée accueille l’Afrique de l’ouest), nous annoncions la tenue d’une rencontre ouest-africaine dans la capitale guinéenne dans le cadre de la mise en place de la zone monétaire ouest africaine (ZMAO). Ce lundi 1 août 2016, les gouverneurs des banques centrales des pays membres de l’IMAO (institut monaitaire ouest africain) ont tenu une rencontre dans la même logique, a constaté sur place votre quotidien en ligne Guinéenews.
En la présence des représentants des directeurs généraux de l’IMAO (l’institut monétaire de l’Afrique de l’ouest) et de l’AMAO (agence monétaire de l’Afrique de l’ouest), du représentant de la commision bancaire, le représentant du directeur général de l’OFM, de ses pairs gouverneurs et des pays de la ZMAO, du collège des superviseurs de la ZMAO, Nianga Komata Goumoule a procédé au lancement des activités du comité.

 

Apostrophé par Guinéenews à la sortie sur une crainte de l’effet brex-it sur les banques des pays membres de la ZMAO, le deuxième vice-gouverneur de la banque centrale de la République de Guinée (BCRG) a affirmé : “le collège des superviseurs est l’organisation de l’Afrique de l’ouest qui est chargé de contrôler les banques et pour cela, nous avons des banques transfrontalières. Nous esssayons de voir comment ces banques sont gérées et les inspecteurs de ces banques se retrouvent pour se donner des informations pour justement éviter cet effet que vous (Guineenews) énoncez et pour éviter qu’une banque soit solide dans un pays et qu’elle soit faible dans un autre parce qu’à la fin ; il faut avoir un résultat consolidé. Il faut connaitre la situation globale de la banque pour comprendre si la banque se porte bien ou mal, pour comprendre si la banque prend des engagements ailleurs et vient faire des profits de l’autre côté, on essaye de travailler pour éviter que les banques aillent à la fermeture. »
En sa 22ème réunion et créé le 15 décembre 2000, le collège des superviseurs de la ZMAO a pour objectif entre autres de faciliter l’échange des formations, des points de vue et d’évaluation entre superviseur de la zone en vue d’accroitre l’efficacité et le succès de la supervision des institutions tant sur la base individuelle que consolidée, de permettre aux superviseurs de développer une même compréhension du profil risque d’un groupe bancaire comme point de départ de la supervision basée sur les risques tant au niveau individuel que consolidé, d’assurer une bonne consolidation des décisions des autorités de supervision individuelle dans la zone…

Guineenews

à voir aussi

Les familles des 4 soldats guinéens tués à Kidal ont reçu une indemnité de 632 millions GNF

Les familles des 4 soldats guinéens tués à Kidal au Mali, ont reçu chacune une …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*