Accueil / Politique / Aboubacar Sylla: »il dit qu’il n’écoute pas la radio, ne regarde pas la télé et ne va pas sur internet, nous ne voyons pas comment il va connaitre l’ampleur de la manifestation que nous allons organiser ici »

Aboubacar Sylla: »il dit qu’il n’écoute pas la radio, ne regarde pas la télé et ne va pas sur internet, nous ne voyons pas comment il va connaitre l’ampleur de la manifestation que nous allons organiser ici »

Lors d’une plénière  tenue ce lundi 1er août au QG de l’UFDG, le porte-parole de l’opposition, Aboubacar Sylla, regretté l’interdiction de l’assemblée générale de la fédération de l’UFDG de Kaloum, le dimanche 31 juillet par les forces de l’ordre.

« Le pouvoir a décidé de brider complètement les libertés, refuser qu’on s’exprime, des droits des citoyens qui sont garantis par la Constitution et par nos lois. Il a donc une fois choisi l’épreuve de force au lieu du dialogue et l’application stricte de la Constitution et des lois  de la République», a-t-il dénoncé, avant de justifier le report  de la manifestation du 4 août.

Comme il  a dit qu’il n’écoute pas la radio, ne regarde pas la télé et ne va pas sur internet, nous ne voyons pas comment il va connaitre l’ampleur de la manifestation que nous allons organiser ici. Cette manifestation, s’adressant au Pr Alpha Condé, il serait mieux qu’il soit là pour qu’on la tienne.

Nous sommes informés que beaucoup d’argent a été sorti des caisses de l’Etat, d’une part pour financer les forces de l’ordre et leur intimer l’ordre de sévir et de faire preuve de maximum de violences possibles contre les manifestants en l’absence du président de la République. Il y a aussi des contre-manifestants qui sont déjà recrutés, comme par le passé, et qui ont reçu beaucoup d’argent pour infiltrer les marches de l’opposition, nous provoquer et empêcher donc l’exercice d’un droit constitutionnel, celui de la marche pacifique » déclare le porte parole de l’opposition.

 

L’opposition a aussi fait comprendre qu’il y avait « un escadron de la mort »déjà constitué contre les leaders politiques de l’opposition a dit Aboubacar Sylla.

« Nous savons aussi qu’il y a un escadron de la mort qui serait constitué pour s’attaquer aux leaders politiques, voire même attenter éventuellement à leur vie. Donc tout ceci nous renforce dans notre conviction que nous voulons que le Pr Alpha Condé assume effectivement tous les dérapages qui vont accompagner cette manifestation que nous voulons pacifique », a-t-il ajouté.

 

à voir aussi

Mohamed Salah élu Footballeur Africain BBC de l’année 2017

Après un nombre record de votes, la star de Liverpool Mohamed Salah a devancé le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*