Accueil / Politique / Bah Oury: « le chef de file de l’opposition n’a pas encore reconnu l’élection présidentielle du 11 octobre ».

Bah Oury: « le chef de file de l’opposition n’a pas encore reconnu l’élection présidentielle du 11 octobre ».

Le Vice président exclut de l’UFDG a animé ce vendredi une conférence de presse à Conakry. Bah Oury s’est exprimé sur les manifestation politique que projette l’opposition et aussi sur la situation politique de la Guinée depuis son indépendance. Il a mis l’occasion à profit pour rendre publique son document d’analyse de 3 pages intitulé, « un dialogue pour qui? et avec qui?

Pour sa première sortie médiatique depuis son retour d’exil, le vice président exclut de l’Ufdg était ce vendredi devant la presse. Bah Oury a tout d’abord dépeint la situation politique de la Guinée depuis son indépendance.

« Depuis que je suis rentré en Guinée, de manière solennelle, c’est la première conférence de presse que j’ai l’honneur et l’immense plaisir d’animer. Les raisons sont multiples mais la principale motivation est d’essayer de montrer que notre pays s’engage dans un cycle politique. Depuis l’indépendance, la Guinée est marquée par des violences de toute nature. Des exils, des condamnation à contumace, des camps de concentration, par également la division du pays en fonction de considération purement ethnique. Ceci a amené la Guinée à accuser un retard dans tous les domaines » dit Bah Oury.

L’opposition va manifester le 4 août prochain pour reclamer un dialogue franc avec le pourvoir en place alors u’elle vient justement de bouder le dialogue convoqué par le gouvernement. Bah Oury y voit des non dit.

« Lorsqu’on demande de manifester pour avoir un dialogue avec le gouvernement, que ce gouvernement réponde positivement et que par la suite on boude pour dire que le texte d’invitation est discourtois. On peut se poser la question du sérieux de ceux qui appellent à manifester pour avoir un dialogue avec ce gouvernement. Au delà de tout ça, il y a des préalables que le gouvernement aurait dû se poser avant d’envoyer une invitation. Le chef de file de l’opposition dite Républicaine n’a pas encore de la manière la plus solennelle et la plus officielle reconnu l’élection présidentielle du 11 octobre dernier » clame t-il.

Cette sortie médiatique de Bah Oury fait suite à la conférence de presse de l’opposition tenue jeudi 14 juillet pour annoncer le programme des manifestation politique. Une façon dit-il de montrer la diversité des opinions au sein de l’UFDG.

à voir aussi

Mines: la Guinée dément les allégations d’abandon des poursuites contre BSGR

Conakry, le 14 Décembre 2017 – Le Gouvernement de la République de Guinée dément formellement les …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*